Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Comment mincir en été ?

Comment mincir en été ?

Mincir en été ! Quelques conseils qui fonctionnent !

Mincir en été

Manger moins pour manger mieux !

L’idéal pour perdre du poids c’est de réduire la ration alimentaire mais il faut également manger mieux c’est-à-dire bien choisir les aliments, varier les repas et découvrir d’autres modes de cuisson.

Des kilos en plus au final

Tous les spécialistes de la nutrition et même tous ceux qui l’ont expérimenté le savent : après un régime restrictif, les kilos reviennent plus nombreux qu’au départ du régime. Pourquoi ? On se prive, on tient, on fait des efforts, et puis … on craque. En réalité, peu de personnes sont capables de tenir le rythme sur une longue durée sans faire d’écarts et lorsque l’écart a lieu, votre organisme ne vous fait pas de cadeau ! Parce qu’il a été privé pendant quelques temps, on dirait qu’il se venge en stockant davantage les graisses au cas où il viendrait à manquer de nourriture à nouveau… Et voilà le bilan : on accumule au fil des années un nombre impressionnant de kilos perdus dans un premier temps et un nombre plus impressionnant encore de kilos repris.

Quelques conseils qui fonctionnent

A partir d’aujourd’hui on tire un trait sur les mauvaises expériences de régime du passé et on repart à zéro. Ne vous fixez plus sur ce qui est interdit mais sur ce qui est permis. Par exemple, ne pensez plus au chocolat mais pensez plutôt à tous les fruits de l’été que vous pouvez aller choisir sur le marché ou bien ne pensez plus aux fritures mais au plaisir de gouter des huiles crues qui peuvent accompagner les bonnes salades de l’été.

Des règles faciles à suivre

L’important est d’organiser son alimentation autour de quelques principes simples : on ne supprime rien hormis les sucreries (sucres rapides) et les graisses cuites. En contre partie, on essaie de privilégier les aliments qui apportent beaucoup de nutriments pour peu de calories comme les légumes, les fruits, les poissons maigres, les laitages allégés…

Comment fonctionne notre appétit ?

L’appétit constitue un système de guidage extrêmement perfectionné de notre organisme. La faim, les envies alimentaires font normalement irruption en fonction de nos besoins mais dans notre société où la nourriture est abondante, nous avons perdu nos repères au niveau des signaux indiquant la faim et il serait souhaitable de nous reconnecter avec ce guide infaillible.

La faim : ” ça se passe au niveau du cerveau ! “

Pendant longtemps on a pensé que la faim c’était une histoire de vide de l’estomac ou bien un baisse du taux de sucre dans le sang. Aujourd’hui on sait que cela se passe au niveau du cerveau : en quelque sorte, c’est lui qui a faim ! En effet, il est tenu au courant de nos réserves énergétiques et lorsqu’elles diminuent, il déclenche les manifestations de la faim (hyper salivation, creux à l’estomac…) afin de nous inciter à manger.

Rééduquer notre appétit !

Notre cerveau est également le siège de nos émotions et nos pulsions, aussi il arrive parfois que le processus de la faim soit perturbé par les émotions qui nous poussent à manger plus que de raison alors que notre corps n’en a pas besoin, ou au contraire à jeûner alors que nous dépérissons. Pour reconnaître les messages de faim « corrects » et les messages perturbés par les émotions il faut rééduquer notre appétit. Cela signifie être à l’écoute de nos sensations et ne pas se jeter sur la nourriture lors d’une envie de manger pressante. Il est préférable de se détendre et d’attendre une dizaine de minutes, respirer profondément, boire un verre d’eau. Cela suffit souvent à déjouer les envies purement émotionnelles.

 
Commentaires