Association AGSJB | Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

La gymnastique suédoise

la gymnastique suédoise

La gymnastique suédoise

C’est une gymnastique dont nous entendons parler depuis longtemps et que l’on croyait oubliée mais il n’en est rien : la gymnastique suédoise revient en force, avec de plus en plus d’adeptes en Suède, son pays d’origine mais aussi en France où elle fait fureur en comptant un nombre grandissant de pratiquants.

Les origines de la gymnastique suédoise

Il faut remonter au 18ième siècle pour découvrir celui qui est à l’origine de cette discipline, il s’agit de Perh henry Ling dont le concept était de populariser le sport pour la santé et dans la bonne humeur. Plus récemment, en 1978, à Stockholm, c’est un professeur d’éducation physique, en collaboration avec des kinésithérapeutes et des médecins qui a fondé la gymnastique suédoise, toujours basée sur des valeurs de santé, de détente et d’optimisme. Aujourd’hui, on compte 500 000 pratiquants en Suède et 3500 en France grâce à Claude et Lena Coury qui l’ont fait connaître dans notre pays à partir de 1986. On trouve désormais 175 salles où on pratique ce sport, essentiellement dans les grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille, Montpellier etc, et ce chiffre est en augmentation.

Une bonne humeur ambiante

Le cours a lieu en salle ou en plein air avec une particularité au niveau de la place qu’occupe l’animateur : il est situé au centre du groupe. Les participants sont donc répartis tout autour de lui et imitent ses gestes. Une autre particularité est l’absence de miroir pour corriger la posture comme on peut le voir dans d’autres cours de gymnastique classique. En effet, exécuter parfaitement les mouvements n’est pas ce qui prime dans ce cours, le professeur ne porte pas de jugement sur un geste qui n’est pas reproduit à l’identique, l’essentiel étant de ne pas se faire mal. Mais le plus important dans un cours de gymnastique suédoise, c’est de prendre plaisir à effectuer des exercices faciles dans une ambiance chaleureuse et sympathique où on ne se prend pas au sérieux et où on se dépense en s’amusant. Le cours s’effectue sur une musique très rythmée, qui donne de suite envie de bouger ; les battements par minute sont établis au préalable par l’animateur en fonction du niveau du cours proposé. On distingue en effet plusieurs niveaux, qui vont du cours modéré destiné aux seniors, aux femmes enceintes ou aux personnes convalescentes, au cours basic, standart, intensif ou encore junior ( de 8 à 14 ans).

Le déroulement du cours

On commence par un bon échauffement, où la température du corps monte peu à peu, de manière à ce que l’organisme soit dans des conditions optimales pour effectuer les mouvements sans traumatiser les muscles et les articulations. Puis ce sont des exercices de renforcement musculaire et cardio-vasculaire qui augmentent progressivement en intensité, suivis par des étirements et une période de retour au calme avec la relaxation. Le cours dure en moyenne une heure, il n’y a pas de temps d’arrêt, on sautille entre chaque série d’exercices qui peuvent être des flexions, des abdos, des fessiers, des pompes, de la course, des mouvements d’équilibre et de coordination entre les bras et les jambes. Au total, l’ensemble des groupes musculaires est sollicité dans le but de travailler le corps de façon toute à fait complète et harmonieuse.

A qui s’adresse la gym suédoise ?

C’est un sport très populaire qui s’adresse à tout le monde car avec la mise en place de niveaux, chacun peut trouver le cours qui lui convient. On peut même ajouter qu’il s’adresse aux non sportifs car contrairement à beaucoup d’activités physiques, on ne recherche ni la perfection ni la performance, on est là pour se faire plaisir et se défouler avec des exercices simples et accessibles, sans aucune contrainte.

La tenue du pratiquant

Elle est simple et va de pair avec un esprit de décontraction et de bien-être. Il suffit de se munir d’un tee-shirt et d’un pantalon de survêtement. Pour les chaussures, on conseille des runnings de course à pied conçues pour absorber les chocs au niveau des articulations et du dos. Pour les femmes, notamment celles qui ont une forte poitrine, on conseille de porter une brassière en prévision des sautillés incessants.

 
Commentaires