Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

La thalassothérapie

La thalassothérapie

Depuis des millénaires, on se rend compte que l’homme n’a guère changé : lorsqu’il se sent fatigué ou surmené, il éprouve le  besoin de se ressourcer au contact de l’eau et notamment l’eau de mer. En effet, les Egyptiens, les Grecs ou les Romains avaient déjà conscience des bienfaits que pouvaient apporter les bains de boues marines. Depuis la deuxième moitié du 20ième siécle, la thalassothérapie a fait irruption dans nos sociétés modernes dans un but médical et ré-éducatif au départ et plus tard dans une visée plus commerciale, ouverte au grand public dans  l’idée de prévenir certaines maladies, prodiguer au corps détente et bien-être ou encore des soins de beauté.

Deux sortes de thalassothérapie

Les soins en thalassothérapie s’effectuent dans un institut placé en bord de mer dans le but de régénérer et relaxer l’organisme. On différencie les établissements situés près de l’Atlantique de ceux situés en bordure de la Méditerranée. Pour les premiers, l’air marin est fortement chargé en iode et autres oligo-éléments, les soins sont axés sur la tonification du corps et la stimulation des différents métabolismes. Avec des températures plus élevées et le soleil omniprésent, la thalassothérapie proche de la Méditerranée est davantage orientée vers le repos, la détente et la relaxation.

Les soins spécifiques de la thalassothérapie

La thalassothérapie offre la possibilité de bénéficier de soins exceptionnels car les éléments naturels tels que l’eau de mer, le plancton, les algues et la boue marine qu’elle utilise ne se retrouvent  nulle part ailleurs. L’eau de mer est très concentrée en chlorure de sodium et autres sels minéraux ainsi qu’en ions négatifs, qui par l’intermédiaire de la peau vont pouvoir se diffuser dans tout l’organisme. En effet, immergé dans un bain d’eau de mer, il ne faut pas moins d’un petit quart d’heure pour que les ions potassium traversent les fibres musculaires et que les ions calcium interviennent au niveau des os pour les consolider. A partir du plancton, riche en organismes flottants, on va extraire des algues que l’on va utiliser pour envelopper le corps, on appelle ce soin l’algothérapie. Pour ce qui est de la boue marine, elle est ramassée sur la plage à marrée basse et contient de l’oxygène, des sels minéraux, des oligo-éléments et des vitamines. On enduit le corps de cette boue qu’on laisse agir pendant une bonne heure. L’algothérapie, les bains de boue et les douches à jets se pratiquent dans des cabines individuelles. Sinon, les curistes se retrouvent dans les piscines d’eau de mer chauffée dont la température se situe aux alentours de 37° et où des vagues artificielles viennent renforcer l’effet régénérateur de l’eau de mer. Il est un autre élément naturel du bord de mer tout à fait primordial dont on n’a pas parlé : il s’agit de l’air marin, riche également en oligo-éléments et véritable aérosol naturel. En effet, il permet de dilater les vaisseaux capillaires et par ce biais, facilite les échanges entre l’organisme et le milieu extérieur. Par ailleurs, en dehors des soins relevant des conditions marines tout à fait particulières, on peut bénéficier d’autres services dans les centres de thalassothérapie, ce peut être différents massages, de la réflexologie plantaire, de la presso thérapie ou des soins de beauté pour le visage et le corps.

Les bienfaits de la thalassothérapie

On compte de nombreux effets bénéfiques sur le corps, notamment le renforcement des défenses immunitaires, la stimulation des grandes fonctions de l’organisme telles que la circulation sanguine et lymphatique, la respiration et  la digestion. On constate également une bonne élimination des toxines, une amélioration du système cardio-vasculaire et respiratoire ainsi qu’un renforcement au niveau des articulations. Sur le plan psychique, la thalassothérapie permet de retrouver un bon équilibre, un sommeil de meilleure qualité, un bien-être général qui se poursuit longtemps après la cure.

 
Commentaires
 
Commentaires

Pas encore de commentaires.