Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Le sport pendant la grossesse.

LE SPORT PENDANT LA GROSSESSE

Faut-il faire du sport pendant la grossesse ?Pendant les 9 mois de grossesse, beaucoup de femmes s’interrogent sur les bienfaits que peut apporter le sport dans leur état un peu particulier et bien souvent, elles ne savent pas quel sport choisir en fonction des différentes phases de transformation de leur corps. Qu’elles soient rassurées ! Il est tout à fait conseillé de continuer à pratiquer une activité physique pendant la grossesse car il s’est avéré après plusieurs études sur le suivi de femmes enceintes, que le pourcentage de césariennes au cours de l’accouchement était moins important chez les femmes ayant fait du sport durant la grossesse. De plus, les sportives ont une bonne condition physique et récupèrent beaucoup mieux et plus rapidement que les autres de leur accouchement car leur corps est habitué à gérer la souffrance et à produire des endorphines, les hormones antidouleurs. Elles ont en général une bonne maîtrise de la respiration, ce qui n’est pas négligeable pour l’accouchement.

Les 3 premiers mois

On peut pratiquer à peu près tous les sports, toutefois, il est souhaitable d’avoir l’aval du médecin s’il s’agit d’une activité intense et très physique, notamment en ce qui concerne les sports de combat.

A partir du quatrième mois

Il faut être un peu plus prudente et éviter les sports collectifs comme le basket, le volley, le football car il y a le risque de recevoir la balle au niveau de l’abdomen. De même, tous les sports où des chutes sont possibles sont à proscrire comme l’équitation, le ski, le patinage, la planche à voile, ou encore certains arts martiaux comme le karaté, le judo ou la boxe. Le jogging n’est pas conseillé non plus à cause des petits chocs répétés qui se répercutent sur l’ensemble du corps, trop brusques pour l’abdomen. Par contre, les femmes enceintes peuvent pratiquer la gymnastique, si celle-ci n’est pas de l’aérobic ; on préconisera davantage la gymnastique douce ou le renforcement musculaire en évitant pendant les séries d’abdominaux les exercices de torsions visant à travailler les obliques.  A condition d’utiliser des charges légères, on peut faire de la musculation pour renforcer le dos. On peut aussi conseiller la natation qui ne présente aucun risque, ainsi que le yoga, la marche ou encore la danse ou le vélo si la cadence n’est pas trop rapide.

Les derniers mois

Nous savons que le dos des femmes enceintes est fragilisé surtout en fin de grossesse car le poids du bébé se fait fortement ressentir, aussi, on se dirigera essentiellement vers des activités qui s’effectuent tout en douceur, comme la relaxation, la natation (en privilégiant la position sur le dos) ou la marche.

Quelques conseils utiles

Durant toute la grossesse, les femmes enceintes doivent faire attention plus que jamais à ne pas se déshydrater lors de l’activité physique, en prévoyant systématiquement de boire toutes les 20 minutes. De même, elles ne doivent pas hésiter à faire des pauses dès qu’elles montrent des signes de fatigue car ce n’est pas le moment de se dépasser dans les performances physiques. Elles veilleront enfin à s’alimenter de façon équilibrée pour tirer le meilleur de l’activité physique sans risquer une fatigue excessive ou de l’hypoglycémie.

Les bienfaits du sport pendant la grossesse

Il y a d’abord une amélioration ou un maintien de la condition physique avec des capacités respiratoires accrues qui sont essentielles pour envisager l’accouchement. S’il y a une bonne sangle abdominale et que le dos est musclé, les désagréments liés au poids du bébé sont fortement amoindris. De plus, le retour veineux stimulé au niveau des jambes pendant la pratique sportive aura moins d’incidence et peut éviter ou limiter la survenue de varices.

 
Commentaires
 
Commentaires

Pas encore de commentaires.