Association AGSJB | Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Les bonnes méthodes pour se détendre.

https://www.gymnastique-musculation.fr

Les bonnes méthodes pour se détendre.




La relaxation

Comment se relaxer ?Dans notre monde occidental où le stress fait partie de notre quotidien, la relaxation reste un des moyens les plus efficaces pour lutter contre ce fléau. Le terme relaxation comprend à lui seul une foule de techniques visant à détendre le corps et l’esprit et repose sur des principes de base que sont la respiration, la détente musculaire ou la programmation mentale. Avant de commencer une séance de relaxation, il est conseillé de choisir un endroit calme, peu éclairé et silencieux où l’on ne risque pas d’être dérangé. De même, on optera pour une pièce bien chauffée car le corps se refroidit vite dans une position allongée et immobile. Les vêtements doivent être amples de manière à ne pas gêner les mouvements, ni trop chauds, ni trop légers. On commence toujours la séance par une concentration sur la respiration qui doit être lente et profonde.

Contracter puis relâcher

Cette technique convient bien en général aux personnes dynamiques qui ont du mal à relâcher les tensions musculaires. Elle consiste à inspirer profondément dans un premier temps puis à bloquer la respiration  tout en contractant le muscle sur lequel on est concentré et à le décontracter en expirant de manière à prendre conscience du point zéro de l’activité musculaire. Allongé sur le dos, on passe en revue une à une toutes les parties du corps en commençant par les pieds pour atteindre un état de détente général très agréable.

La pesanteur

Cette technique est plus mentale que la précédente car il faut faire appel à la fois à la concentration et à l’imagination pour se détendre. Toujours allongé en respirant profondément, on va porter notre attention d’abord sur les pieds pour remonter insensiblement sur tous les muscles et ressentir la pesanteur en ayant l’impression que chaque partie du corps s’enfonce dans le sol. Cette sensation permet une détente musculaire complète et mène à un état de bien-être.

La chaleur

Il s’agit de mettre en pratique la même méthode de détente que l’on applique pour la pesanteur en remplaçant la sensation de s’enfoncer dans le sol par celle de la chaleur que l’on va ressentir dans chaque partie du corps. Cette méthode de relaxation apporte une grande détente dans tout le corps.

La méditation

meditation_smallEn observant les disciplines orientales, on s’aperçoit qu’elles ont toutes leur technique pour méditer, que ce soit le bouddhisme indien, tibétain ou japonais, l’hindouisme ou le tao… Toutefois, à y regarder de plus près, on remarque de grandes ressemblances, notamment en ce qui concerne le but recherché : faire le vide dans la tête pour voir la réalité plus clairement en arrêtant de réfléchir. D’une manière générale, on peut dire que la méditation repose sur 3 grands principes que sont la posture, la respiration et la concentration.

La posture

On est dans la position assise en général, la posture est précise et lorsqu’elle est parfaitement adoptée, on ne bouge. Il s’agit de faire taire le corps, de le libérer de certaines contraintes pour laisser le mental travailler sereinement.

La respiration

Il y a une prise de conscience de la respiration en se concentrant sur le souffle. Ainsi la respiration est ralentie au maximum, ce qui détend à la fois le corps et l’esprit. Lorsque cette détente est obtenue, l’état dans lequel nous nous trouvons permet de ne plus s’attacher aux pensées parasites et dès que surgit une réflexion ; on revient à la respiration et la pensée intrusive se dissout d’elle-même.

La concentration

Une bonne technique pour aider le mental à faire le vide, c’est d’utiliser des mantras. Ce sont des mots ou de courtes phrases que l’on répète inlassablement pour occuper l’esprit et lui interdire toute autre pensée qui le ramènerait à la réflexion. Au début, ces exercices peuvent sembler inaccessibles à nos esprits occidentaux mais avec un peu de patience et de persévérance, on peut y parvenir.




 
Commentaires