Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Musculation : Les fessiers des hommes

Les fessiers des hommes

En règle générale, les hommes ont tendance à penser que les femmes posent uniquement leur regard admiratif sur leur torse et leurs bras musclés, mais ils se trompent ! Elles sont également attentives à leurs fessiers et beaucoup d’hommes ignorent que bien fermes et galbés, ils constituent un atout physique majeur en terme de séduction. N’oublions pas que si on pose directement la question aux femmes, les fessiers masculins sont une des parties du corps les plus appréciées et il serait dommage de les négliger.

Rappel anatomique

Les fessiers sont composés de 3 muscles : le petit, le moyen et le grand fessier. L’ensemble de ces muscles et plus particulièrement le grand fessier constitue le muscle le plus puissant du corps, c’est la raison pour laquelle il va falloir prévoir de travailler dur pour développer ce muscle.

Les fessiers

La plupart du temps, ce sont les femmes qui ont à cœur de développer ce muscle car elles le savent bien, les hommes sont exigeants quant à la beauté de la cambrure du bas du dos qui se prolonge sur le galbe de la fesse. Pour obtenir de belles formes harmonieuses au niveau de cette partie du corps, elles se donnent souvent du mal en effectuant des exercices au sol bien connus qui s’avèrent efficaces s’ils sont pratiqués de façon intense, à raison de plusieurs fois par semaine. Pour les hommes, ce sont d’autres exercices de musculation que l’on va proposer avec des charges lourdes car comme nous l’avons vu, ces muscles ont besoin d’un travail soutenu et régulier pour bien se développer.

3 exercices spécifiques pour les fessiers des hommes

Les squats

Cet exercice pluri articulaire est très efficace et on le conseille pour muscler les fessiers. Il s’effectue les jambes parallèles avec une barre sur les épaules. Pour développer la masse musculaire, il faut pratiquer 4 à 5 séries de 10 répétitions avec une charge qui correspond à 70% de la charge maximale. On observera entre chaque série 2 minutes de récupération. Il s’effectue les jambes parallèles avec une barre sur les épaules, on va fléchir les genoux tout en gardant le dos droit et on va descendre jusqu’à ce que la flexion du genou forme un angle droit. La position exacte consiste à s’asseoir sur une chaise imaginaire, en dirigeant les fessiers vers l’arrière. Il est recommandé d’écarter les jambes un peu plus que la largeur des épaules et si on ne parvient pas à garder le dos droit pendant toute la durée de l’exercice, on peut placer des disques sous les talons, de manière à fléchir les genoux avec plus de facilité. L’exercice doit toujours être effectué dans un mouvement fluide, sans à-coups, dans la descente comme dans la montée.

Les fentes

Les fentes classiques

Cet exercice consiste à faire un pas devant soi, puis à fléchir les genoux de manière à ce que la flexion du genou dessine un angle droit. On revient ensuite à la position initiale. Il est important dans cet exercice de garder le dos bien droit et de regarder droit devant soi en gainant les abdominaux, de manière à rester en équilibre. On peut l’exécuter sans poids dans un premier temps avec 3 séries de 10 répétitions pour chaque  jambe avec 1 minute 30 de récupération entre chaque série. Par la suite, si on souhaite obtenir des fessiers bien galbés, on conseille d’effectuer l’exercice avec des haltères dont la charge correspond à 70% de la charge maximale, toujours  en 4 ou 5 séries de 10 répétitions et 2 minutes de récupération.

Les fentes sautées

Pour ceux qui souhaitent galber les fessiers tout en conservant l’explosivité, on peut exécuter des fentes sautées. L’exercice consiste à faire un pas en avant en fléchissant les genoux puis à exécuter un saut pour changer de jambe. On n’utilise pas de poids pour les fentes sautées.

Le soulevé de terre

Tout comme les squats, le soulevé de terre est un exercice de base qui sollicite un grand nombre de muscles et d’articulations. Cet exercice s’exécute avec une barre chargée avec des disques, positionnée au sol devant soi. On garde les jambes parallèles, dans la même position que l’on adopte pour faire les squats, les pieds un peu plus écartés que la largeur des épaules. On va descendre le dos plat en fléchissant les genoux pour attraper la barre et la soulever les bras tendus, puis on la repose au sol. Le dos doit rester droit durant toute l’exécution de l’exercice et il faut bénéficier d’une certaine souplesse pour bien l’effectuer. On peut toutefois placer des disques sous les talons comme pour les squats, si on ne parvient pas à bien fléchir les genoux. On fera également 4 ou 5 séries de 10 répétitions avec 2 minutes de récupération entre les séries.

Ajoutons qu’en plus d’être des exercices de prédilection pour développer les fessiers, les squats et les soulevés de terre sont des exercices qui mobilisent énormément d’énergie dans le corps et stimulent la production d’hormones comme l’hormone de croissance, la testostérone, l’adrénaline et la noradrénaline qui favorisent la combustion et le déstockage de la masse grasse dans l’organisme.

 
Commentaires
 
Commentaires

Pas encore de commentaires.