Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Le Street Workout : une nouvelle façon de s’entraîner en musculation

Le Street Workout

Le Street Workout : une nouvelle façon de s’entraîner en musculation

Si vous ne connaissez pas encore le Street Workout, que l’on traduit en français  « la musculation de rue », vous allez sûrement en entendre parler car cette discipline sportive connait depuis peu un franc succès en France ainsi que dans d’autres pays d’Europe, comme la Suisse, les pays Bas et les pays de l’Est ! Elle nous vient tout droit des Etats-unis où on la pratique déjà depuis quelques années, notamment à New york et dans toutes les grandes villes, ainsi que sur les plus célèbres plages du continent américain.

Une activité de plein air

Le Street Workout est un sport qui regroupe à la fois la musculation, la gymnastique et l’acrobatie aérienne. Il a la particularité de s’exercer à l’extérieur, ce qui donne aux pratiquants une grande sensation de liberté, sans aucune contrainte d’horaires, ni de matériel à emporter. Les lieux de prédilection sont les parcs, les jardins, les squares, les parcours de santé, mais ce peut être également les trottoirs ou les quais de métros. Les équipements utilisés pour effectuer les exercices sont les mobiliers urbains, tels que des bancs, des balançoires, des poteaux, des grillages ou encore des barres fixes, parallèles ou asymétriques ou des anneaux.

Un sport d’équipe

Ce qui caractérise également cette activité, c’est qu’elle se pratique en équipes de 4 à 6 personnes, exclusivement composées d’hommes, dont l’âge se situe entre 20 et 45 ans en moyenne et il faut remonter à son origine, pour mieux comprendre l’état d’esprit dans lequel cette discipline a été conçue. En effet, c’est dans les prisons des Etats-Unis que cette culture physique a pris naissance dans les années 90, où les détenus s’entraînaient dur, par petits groupes, avec des séries de tractions et de pompes exécutées à une cadence effrénée. Par la suite, c’est le gymnaste Hakan Hasin qui crée la première équipe : les « Bar Tenderz » à New-York, qui s’entraine dans des parcs, mais il faudra attendre Hannibal for King, un New-yorkais de 35 ans, pour voir exploser ce sport en Europe, avec les vidéos qu’il poste sur internet et qui crée le buzz avec des figures spectaculaires.

Comment se déroule une séance de Street Workout ?

En général, les pratiquants regroupés en équipes se retrouvent dans la rue et font des exercices qui peuvent être plutôt classiques, comme des séries de pompes ou de tractions, mais qui peuvent aussi faire appel à leur créativité artistique, notamment quand ils improvisent des figures extravagantes et insolites. Les exercices que l’on peut voir sont la plupart du temps exécutés au poids du corps, ils mettent en avant des qualités de force et d’agilité avec des équilibres et des acrobaties. Il règne également un esprit de compétition au cours des séances, où des défis physiques sont lancés. Les pratiquants sont ainsi motivés pour repousser sans cesse les limites du corps et pour stimuler leur inventivité. Par ailleurs, un autre paramètre vient s’ajouter et les incite à se surpasser encore plus : il s’agit des passants dans la rue, qui sont souvent surpris et ébahis, devant ce spectacle de rue auquel ils n’avaient pas prévu d’assister !

Des corps de rêve !

Pour conclure, on peut ajouter que ce sport demande beaucoup d’heures de pratique pour accéder à un bon niveau, même s’il est ouvert à tous. Le Street Workout est d’une efficacité remarquable pour ce qui est des performances physiques  mais il permet aussi de bénéficier d’un corps d’athlète en quelques mois d’entrainement seulement, avec des muscles dessinés et galbés sur l’ensemble du corps, sans oublier les tablettes de chocolat et cela n’est pas négligeable !

 
Commentaires
 
Commentaires

Pas encore de commentaires.