Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Comment se débarrasser de la graisse sous les aisselles ?

Perdre le gras sous les aisselles

La graisse située sous les aisselles, c’est-à-dire dans le prolongement de la poitrine juste au dessous des bras, fait son apparition, pour beaucoup de femmes, aux alentours de 45 ans. On ne s’en était pas rendu compte jusqu’alors, et puis, un beau matin devant le miroir…  Vous ne pensiez pas que cela pourrait vous arriver, à vous, car le reste du corps vous semble plutôt bien conservé ! Alors pourquoi à cet endroit là ? Peut-on y remédier et comment ?

Les raisons de la couche de graisse sous les aisselles

La raison de la survenue de cette partie grasse à cet endroit là est hormonale avant tout. Nous savons qu’entre 45 et 50 ans, le corps des femmes change et qu’à cause d’une baisse de la production d’œstrogènes et de progestérone en période de pré-ménopause ou de ménopause, la graisse sur le corps a tendance à moins occuper le bas du corps pour s’installer au niveau de la ceinture abdominale, le dos, les bras ou encore sous les aisselles. Mais il ne faut pas pour autant baisser les bras ! Il existe des solutions pour éliminer ou du moins réduire fortement cette couche de gras.

Le sport

En réalité, c’est au pluriel qu’il faut envisager le sport pour palier à ce désagrément ! En effet, pour espérer obtenir de bons résultats, il faut attaquer le problème sur 2 fronts : des exercices de musculation globaux et spécifiques d’une part, et des entraînements en endurance d’autre part.

La musculation

Beaucoup de femmes ont des a priori sur ce sport car elles le pensent surtout réservé aux hommes qui veulent acquérir de la masse musculaire. Pourtant, cette activité leur est tout à fait indiquée, surtout lorsqu’elles approchent de l’âge de la ménopause et que la masse musculaire a tendance à fondre au profit de la masse graisseuse. La musculation est donc un bon moyen pour garder un corps ferme et tonique sans pour autant développer les muscles en volume. Voici les exercices qui vont permettre de solliciter la partie située sous les aisselles et de la raffermir : il s’agit du développé couché, à travailler avec des charges légères (10 à 14 kg) sur 3 ou 4 séries de 12, 15 ou 20 répétions, à raison de 2, 3 ou 4 fois par semaine. De même, les exercices au butterfly ainsi que le tirage nuque sont efficaces pour solliciter cette parie du corps avec les mêmes indications que pour le développé couché. On peut rajouter également l’exercice de gainage sur les coudes pendant 1 à 2 minutes, puis sur un coude de chaque côté, pendant 30 secondes à une minute, toujours 3 à 4 fois par semaine si cela est possible. (Ces exercices renforcent les abdominaux mais sollicitent également la partie située sous les aisselles).

Les sports d’endurance

Ce sont des sports comme la marche rapide, nordique, la course à pied, la natation, la nage avec palmes, l’aquabike, le vélo, la corde à sauter, etc. Ces activités physiques vont venir compléter les exercices de musculation en éliminant la masse graisseuse sur l’ensemble du corps. Néanmoins, la condition sine qua non ces exercices d’endurance peuvent s’avérer efficaces, repose sur des règles bien précises : une durée de l’entrainement situé entre 40 minutes et 1 heure de temps  et une fréquence cardiaque de 65% à 70% de la fréquence cardiaque maximale pendant toute la durée de la séance, afin que l’organisme utilise la filière énergétique correspondant au but recherché, c’est-à-dire de manière à puiser dans les réserves de graisse.

L’alimentation

A partir de la quarantaine, si vous souhaitez garder un corps ferme, il faut modifier l’alimentation. Manger du chocolat, des pâtisseries ou des biscuits apéritifs avec excès et ne pas les stocker en se restreignant un peu au cours du repas suivant, ça fonctionnait il y a quelques années mais ce n’est plus le cas aujourd’hui et il faut l’accepter ! Dorénavant, on ne peut plus se permettre de pareils écarts et il est plus raisonnable d’avoir une alimentation équilibrée avec un apport de protéines suffisant à chaque repas en privilégiant le poisson, les viandes maigres comme le poulet, la dinde ou le jambon, mais aussi des lipides avec différentes huiles pour les assaisonnements, notamment l’huile d’olive ou de colza, des glucides sous forme de sucres lents comme le riz, les pâtes etc et surtout des légumes et des fruits pour les fibres et les vitamines. De même, bannir les sucreries, les boissons sucrées, l’alcool, les aliments trop salés peut vraiment vous aider à garder la ligne. Ces principes d’hygiène alimentaires sont simples à suivre et à la portée de tous car ils répondent à des critères d’équilibre et de juste mesure.

Les astuces vestimentaires

Les conseils que nous vous proposons pour palier au désagrément causé par la graisse située sous les aisselles reposent sur le bon sens mais il est tout de même important de rappeler certaines règles, la première est simple : éviter de porter des débardeurs trop échancrés sous les bras de manière à ce que la partie sous les aisselles n’apparaisse pas au grand jour, préférez les tee-shirts qui recouvrent cette partie. Ne portez pas non plus des vêtements trop moulants sur le haut du corps qui pourraient mettre en évidence les bourrelets. Par contre, il faut attirer l’attention sur ses atouts et ne pas hésiter à oser un joli décolleté qui fera oublier les petites disgrâces situées sur le côté ou bien souligner astucieusement la cambrure avec un pantalon moulant si vous avez des fessiers galbés. De même, adoptez plus souvent des tenues qui vont mettre en avant les jambes comme des robes ou de jupes et qui souligneront davantage le bas du corps.

 
Commentaires
 
Commentaires
Moi je suis une fille de 16 ans mais comment je peut avoir de truc pareil svp aidée moi mon compte gmail ce (kafindos@gmail.com) si vous avez une solution pour moi envoyer moi par email svp,merci
J’ai 19 ans mais j’ai assez de graisse sois les aisselles j’en peux plus aidez moi
J en ai aussi j’ai que 15 ans et je deteste sa aidez moi
J’ai 13 ans et faut l’enlever à tour prix.. A caussi de sa j’enlève jamais mà veste et je nausées pas rester en débardeur…
aider moi je vs en supplie je suis complexer vite appeler ou reponder moi §M/M/