Musculation | Gymnastique | Santé | Bien-être

Technique de la marche rapide

Technique de la marche rapide

Cela peut paraitre surprenant d’expliquer comment marcher alors que nous le faisons depuis notre plus tendre enfance de façon tout à fait naturelle et automatique. Cependant, il est important de s’attarder sur la technique car elle va nous permettre de marcher efficacement dans le but de gagner en vitesse sans courir.

Photo 1 : 83 et 84

Le déroulé du pied

Au niveau de l’attaque du pied il faut bien poser le talon au sol puis bien le dérouler jusqu’à la pointe.

Photo 2 : 87 et 88

Souplesse du bassin

Il faut garder le bassin souple avec un déhanché suffisant pour que le mouvement du corps soit fluide et harmonieux.

Photo 3 : 90

Le balancé des bras

Les bras doivent être fléchis avec un angle de 90% et balancer en alternant le bras droit et le bras gauche d’avant en arrière.

Photo 4 : 91 et 92

Se tenir droit

Il faut garder le buste bien droit, dégager la poitrine et les épaules en regardant loin vers l’avant. La marche doit donner une impression de souplesse et de fluidité malgré la rapidité du pas. Il faut toujours faire attention de ne pas courir.

Les accessoires indispensables pour pratiquer la marche rapide Il est conseillé de se procurer un cardio-fréquence mètre pour contrôler le rythme cardiaque notamment si on souhaite perdre du poids. Les vêtements doivent être amples et confortables pour faciliter le mouvement des jambes et des bras, les baskets plutôt souples pour un bon déroulé du pied avec une semelle suffisamment épaisse pour amortir les chocs. N’oubliez pas de prendre une bouteille d’eau car il faut s’hydrater régulièrement.

Etablir votre programme personnalisé

Comme pour la musculation, chaque personne va nécessiter un programme tout à fait personnel établi par un éducateur sportif en fonction d’un certain nombre de données la caractérisant comme l’objectif recherché (perte de poids, amélioration de la condition physique), le sexe, l’âge, le poids, la taille, la fréquence cardiaque au repos.

En fonction de ces éléments, on va pouvoir calculer quel est l’indice de masse corporelle, la fréquence cardiaque maximum (FCMax) et les fréquences cardiaques à observer pendant la marche. Ainsi, un programme personnalisé va être proposé et renouvelé régulièrement lorsque l’objectif est atteint pour en fixer d’autres.

 
Commentaires
 
Commentaires

Pas encore de commentaires.